“Les herboristes au temps du certificat”, un livre indispensable !


L’ARH a le plaisir de vous annoncer que le livre de Ida Bost, “Les herboristes au temps du certificat (1803-1941)”, est disponible aux éditions L’Harmattan.
Chercheuse en ethnologie de la santé, enseignante, Ida Bost travaille aux côtés de la Fédération Française des Écoles d’Herboristerie. Ce livre présente les résultats de recherches réalisées dans le cadre de son doctorat d’Ethnologie.

Suite à la création d’un certificat en 1803, l’herboristerie s’est développée comme un métier féminin et urbain. Dans un cadre législatif flou, ils étaient des acteurs de soin complets et leurs activités allaient de l’identification des maladies à la vente de remèdes. À la fin du siècle, la multiplication des propositions de loi visant à supprimer les herboristes, initiées en particulier par l’Association Générale des Pharmaciens de France, les amena à s’organiser en syndicats. Cherchant à transformer l’herboristerie en « profession » à part entière, ils revendiquèrent le caractère « scientifique » de leur savoir, notamment via la création de l’École Nationale d’Herboristerie, et redéfinirent les limites de leur métier par rapport à celui des pharmaciens. Jusqu’à ce que la suppression du certificat, en 1941, redessine le paysage herboristique…

Ce livre présente les résultats de recherches réalisées dans le cadre de mon doctorat d’Ethnologie. L’ouvrage s’appuie sur l’analyse d’archives qui n’ont étés que peu ou prou étudiées sous l’angle herboristique, à l’image des archives de l’École de Pharmacie de Paris (en charge des examens d’herboristerie pour cette ville), des listes préfectorales, de la presse professionnelle et généraliste, de la littérature romanesque, etc. La multiplication des sources permet une image la plus complète possible des herboristes certifiés : qui étaient-ils ? Comment étaient-ils formés ? Comment exerçaient-ils ? Dans quels lieux s’installaient-ils ? Quels étaient leurs rapports avec les pharmaciens ? Etc. L’ouvrage allie une perspective générale et chiffrée, à des parcours et des témoignages individuels. Il se situe au croisement de l’anthropologie historique et de la sociologie des professions.

Pour ma part, cette étude m’a fait découvrir un univers touchant et d’une grande humanité.
Il a enrichi ma lecture de l’herboristerie contemporaine et de ses enjeux.
J’ai écrit ce livre dans l’espoir de transmettre cette richesse et j’espère que mon lecteur y trouvera le même intérêt. Ida Bost


Ida Bost est enseignante en école d’ingénieur et chercheuse en ethnologie de la santé.
Elle est spécialisée sur les pratiques herboristiques et a soutenu, en 2016, une thèse de doctorat en ethnologie sur le sujet.


Les herboristes au temps du certificat (1803-1941)
316 pages, 31 € / version numérique : 24,99 €
Disponible sur plusieurs plateformes en ligne et sur Éditions L’Harmattan

Gilles Dunoyer, association “Bardane”
Gilles Dunoyer, association “Bardane”